Co - construire ensemble un avenir durable pour le territoire de l'Artense




Début 2024, le chemin de Compostelle passera par Cros


Nouveau tronçon sur le chemin de Compostelle qui partira d'Orcival pour passer par La Tour d'Auvergne, Bagnols, Lanobre et Cros pour aller jusqu'à Rocamadour

Les chemins de Compostelle proposent une triple expérience : 

- Une expérience touristique à travers les chemins vicinaux qui permettent de découvrir le patrimoine culturel de la rurarilté française 

- Une expérience spirituelle dans le sens où la marche est l'occasion de mener une méditation personnelle 

- Une expérience de rencontre en échangeant en cours de route avec les pélerins qui font le voyage à pieds. 

L'association Orcival Rocamadour a conçu un nouveau  tronçon permettant de partir d'Orcival jusqu'à Rocamadour en passant par Bagnols et Cros. 

Cette innovation culturelle est une occasion de plus de faire connaitre aux voyageurs (ses) de l'esprit le patrimoine culturel,  religieux et naturels du village de Cros dans le Puy de Dôme. 
Début 2024,  le chemin de Compostelle passera par Cros

Brève histoire des chemins de Compostelle

L'histoire des chemins de Compostelle est étroitement liée au pèlerinage vers la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne. Ce pèlerinage est l'un des plus importants et des plus anciens pèlerinages chrétiens en Europe. 

 La légende raconte que le corps de l'apôtre Saint Jacques (Santiago en espagnol) aurait été découvert dans la région de Compostelle au début du 9e siècle, vers 813. Cette découverte aurait été effectuée par un ermite nommé Pélage, qui aurait été guidé par une étoile (d'où le nom "Compostelle" qui signifie "champ d'étoiles" en galicien). Cette découverte a suscité un grand intérêt religieux et a donné naissance au pèlerinage.

Le pèlerinage vers Compostelle a connu une popularité croissante au cours des siècles suivants, attirant des pèlerins de toute l'Europe. Les pèlerins voyageaient sur divers chemins qui traversaient l'Espagne et d'autres parties de l'Europe, en fonction de leur lieu de départ. Ces chemins étaient souvent jalonnés d'églises, de monastères et d'auberges pour accueillir les pèlerins en route.

 Les chemins de Compostelle les plus célèbres sont le Camino Francés, qui part de la France à travers les Pyrénées, et le Camino del Norte, qui longe la côte nord de l'Espagne. Il existe également de nombreux autres chemins moins connus, tels que le Camino Portugués, le Camino Primitivo, le Camino Inglés, et d'autres encore.

Le pèlerinage à Compostelle était un acte de dévotion religieuse pour de nombreux pèlerins, qui espéraient obtenir le pardon de leurs péchés en visitant le tombeau de l'apôtre. Le chemin était également associé à des rituels religieux et à des prières.

Au fil des siècles, le pèlerinage à Compostelle a connu des périodes de déclin, notamment à l'époque de la Réforme protestante et au cours des guerres et des troubles politiques en Europe. Cependant, au 20e siècle, le pèlerinage a connu une résurgence de popularité, attirant des pèlerins du monde entier. Le chemin est devenu un symbole de paix, de spiritualité et d'expérience personnelle.

En 1993, les chemins de Compostelle en Espagne ont été inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de leur importance historique, religieuse et culturelle.

Aujourd'hui, le pèlerinage à Compostelle continue d'attirer des milliers de pèlerins chaque année, qu'ils soient motivés par des raisons spirituelles, culturelles, ou simplement pour relever le défi de marcher sur les traces de ceux qui ont entrepris ce voyage pendant des siècles. Le chemin offre également aux pèlerins l'occasion de découvrir la beauté naturelle, l'histoire et la culture de l'Espagne et de l'Europe.

Soutenez l'association Orcival - Rocamadour, organisatrice du nouveau tronçon

Début 2024,  le chemin de Compostelle passera par Cros

Lu 343 fois


Nouveau commentaire :